skip to Main Content

Depuis le 1er janvier 2018, la commune de Valbonne Sophia-Antipolis a confé la gestion publique de l’eau et de l’assainissement collectif à sa Société Publique Locale Hydropolis lors de son Conseil Municipal du 5 octobre. La SPL Hydropolis est une société de droit privé, entièrement détenue par les  communes de Valbonne Sophia-Antipolis et du Bar-sur-Loup. Les conséquences de ce changement sont un service de proximité, une meilleure gestion de notre patrimoine et surtout une baisse des tarifs

 

Baisser et maîtriser les tarifs

La baisse des tarifs est un objectif d’Hydropolis dès le 1er janvier 2018. Toute optimisation de gestion se répercutera sur la facture des usagers. La grille tarifaire sera adaptée en fonction du territoire. A travers HYDROPOLIS, la commune de Valbonne maîtrisera la tarification

Mieux gérer le patrimoine

La SPL n’est pas tenu à un niveau de bénéfice minimum. Ce principe permet une vision à long terme pour une planification de la gestion du patrimoine. De plus, les objectifs sont fixés par la commune avec une véritable politique de la gestion du patrimoine à long terme et ainsi une meilleure collaboration entre les services de la Ville et d’Hydropolis

 

Rapprocher le service de l’usager

Situés à Valbonne Sophia Antipolis, les locaux et les personnels d’Hydropolis permettront davantage de proximité avec les usagers. De nouveaux services seront disponibles prochainement en fonction des retours et des contacts réguliers avec les usagers.

« Diminuer le prix pour l’usager tout en prenant soint de notre patrimoine. » C’est le leitmotiv de la nouvelle Société Publique Locale (SPL) Hydropolis a la gestion de leau et de lassainissement de Valbonne Sophia Antipolis depuis janvier 2018. 

Le lancement de la SPL s’est déroulé mercredi 5 septembre 2017 avec la réunion constitutive et le premier Conseil d’administration en présence des acteurs, membres de la structure ainsi que des représentants du Comité Consultatif des Usagers de l’Eau.

Le maire de Valbonne Sophia Antipolis a rappelé que « beaucoup de communes reprennent en main leur distribution d’eau » et qu’Hydropolis « est le fruit d’un travail politique et technique depuis le début du mandat et d’une collaboration avec la commune du Bar -sur-Loup et le Comité Consultatif des Usagers de l’Eau. »

Eau Potable
  • 5080 clients
  • 104 km de réseaux
  • 1,7 millions de m3 distribués
Assainissement collectif
  • 4256 abonnés
  • 53 km de réseaux
  • 1,2 millions de m3 collectés

POURQUOI S’ASSOCIER A UNE AUTRE COMMUNE ?

La SPL permet de s’associer avec d’autres communes, pour l’instant le Bar-sur-Loup, avec à la clé, une économie d’échelle qui permettra de mieux absorber les frais fixes et la mise en place d’une compétence et d’un savoir-faire commun au sein de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis.

D’autres collectivités pourront éventuellement intégrer la SPL pour optimiser la gestion de leurs services et ainsi mutualiser les moyens pour réduire les prix à l’usager. Willy Galvaire, maire du Bar-sur-Loup s’est réjoui « de l’opportunité d’adhérer au mouvement de Valbonne. On part à deux mais nous sommes persuadés que d’autres communes nous rejoindront ».

MAÎTRISER LA CHAÎNE DE L’EAU

Hydropolis peut intervenir sur le grand cycle de l’eau, de la production à la collecte des eaux usées.

La SPL exploitera les réseaux de Valbonne Sophia Antipolis de distribution d’eau potable et de collecte des eaux usées et investira dans leur entretien et leur rénovation. Des réflexions sont également en cours pour définir des nouveaux services qui pourront être offerts aux usagers.

Back To Top